Les allergies saisonnières

Les rhinites allergiques saisonnières apparaissent au printemps, à l’été ou l’automne selon les allergènes auxquels vous êtes sensibles et se différencient d’autres allergies ou rhinites par le fait qu’elles sont périodiques. Il s’agit d’une réaction excessive du système immunitaire qui entraîne éternuement, écoulement nasal, démangeaisons du nez, du palais, du pharynx ou des yeux, etc.

Au printemps, le pollen des arbres sera la cause. Durant l’été, ce sera le pollen des herbages cultivés comme le gazon. À l’automne, on sera affecté par les herbes sauvages comme l’herbe à poux. Ce type d’allergie est donc due à un facteur extérieur sur lequel on peut agir dans une certaine mesure en se protégeant, mais il est aussi possible d’aider le corps pour que ces attaques aient moins d’impact en travaillant sur notre équilibre interne.

Il y a 2 ans, une amie m’appelle à la rescousse, car ses allergies étaient devenues incontrôlables et minaient sa vie. Chaque automne, ses allergies l’envahissaient et cette année s’avérait pire que jamais. Je lui suggère alors de revoir son alimentation et lui conseille des plantes à prendre ainsi que quelques trucs d’hygiène pour réduire le contact avec l’agent irritant.

Concernant l’alimentation, il est vital d’éliminer les aliments générateurs de mucus tels que les produits laitiers, les œufs, la farine blanche, les graisses saturées, les charcuteries, l’alcool ainsi que les aliments contenant des produits chimiques.

Pour réduire le contact corporel avec les pollens et moisissures qui sont les grands responsables, je vous conseille de suivre certaines règles :

  • Sortir quand les concentrations de pollen sont peu élevées (entre 5 h et 10 h). Vérifier les taux de pollen journaliers sur internet, à la télé, ou les journaux.
  • Ne pas sécher vos vêtements dehors.
  • Prendre une douche et changer vos vêtements après vos sorties à l’extérieur.
  • Éviter de ramasser les feuilles sur le parterre ou tondre la pelouse (c’est une bonne excuse pour faire travailler la famille tout en vous la coulant douce).
  • Garder les fenêtres fermées à la maison et dans la voiture, et utiliser la climatisation.

Selon l’approche de l’herboriste, il s’agit de faire un bilan de santé global pour voir si tous les organes d’élimination fonctionnent normalement et de voir l’état de santé général. Ensuite, le protocole de traitement permettra de soulager les symptômes présents en plus de faire un travail de fond pour fortifier l’organisme afin que les périodes d’allergies diminuent en temps et en intensité pour éventuellement disparaître, donc sur le moyen à long terme.

Je suggère par exemple de prendre un mélange de plantes pour diminuer l’inflammation des muqueuses ainsi que la réaction histaminique, pour nettoyer le foie et les autres organes émonctoires, pour calmer le système nerveux et tonifier les surrénales.

J’aime bien utiliser le champignon reishi (ganoderma lucidum) et la feuille de plantain (plantago major) entre autres avec ce type de pathologie. Le reishi fait des merveilles pour diminuer le stress, tonifier les fonctions du foie, moduler la réponse immunitaire et combattre la fatigue. La feuille de plantain quant à elle tonifie la muqueuse en la rendant plus fonctionnelle et donc réduit la sécrétion de mucus et l’inflammation causées par les allergies.

Pour réduire la production d’histamine, un supplément de vitamine C aidera grandement en plus de manger des aliments riches en quercétine (flavonoïde) que l’on retrouve dans les bleuets, raisins bleus, sarrasin, thé, vin rouge, oignon (surtout l’oignon rouge), pommes avec la pelure. Il se peut cependant que le fait de manger ces aliments ne soit pas suffisant et qu’un supplément de quercétine soit nécessaire.

Pour revenir à mon amie, elle se porte beaucoup mieux grâce à nos efforts conjugués. Donc, quelques actions soutenues et ciblées peuvent porter fruits.

Merci de votre attention et ne manquez pas de lire mon prochain article qui parlera des antioxydants et où je partagerai ma recette préférée de crêpes américaines (pancakes) pour un délicieux déjeuner santé.

By | 2017-04-16T19:51:36+00:00 septembre 12th, 2013|

Leave A Comment